Idż do treści

Les Casernes des Dragons

Changer le contraste Changer le contraste Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris
Changer le contraste Changer le contraste Ajouter aux favoris

Caractéristiques du bâtiment

Gietkowska Dąbrowskiego Dragonów

À la fin du XIXe siècle, Olsztyn a obtenu le surnom de « Casernepolis », qui signifie « la ville des casernes ». La taille de la garnison locale ne cessait de croître (en 1912 l'uniforme était porté par un citoyen de la ville sur sept), et pour répondre à ses besoins, on a construit des complexes de casernes supplémentaires. Tout particulièrement les Casernes des Dragons - qui se présentent de façon exceptionnelle et sont les plus anciennes conservées.

Pour la partie principale, on a les construites dans les années 1884-1886 pour 10 Régiments de Dragons de Prusse Orientale du Roi Albert de Saxe, formation de cavalerie d'élite qui, auparavant était en poste à Metz. Pour transporter environ 700 soldats et officiers ainsi que leurs chevaux, il a fallu cinq trains.

Appartement pour les personnes et leurs montures

Le complexe a été érigé sur ​​la Colline Soja à l'intersection des rues Giętkowski et Dabrowski d'aujourd'hui et est un exemple intéressant de la construction militaire originale. Il a été construit ici cinq bâtiments, un pour chacun des escadrons du régiment. Un grand bâtiment à part contenait la cuisine et la cantine. De l'autre côté de la rue Giętkowski, on a construit des écuries et écoles d'équitation, qui entouraient quatre carrés d’exercice. Le carré d’école d’équitation était situé dans un endroit où est actuellement le stade du Club Sportif « Budowlani ». Dans un méandre de la Lyna, près de la forêt, on a érigé le mess des officiers. Plus tard, des bâtiments successifs sont venus agrandir le complexe. Certains d'entre eux ont été reconstruits pendant l’entre-deux-guerres.

Après la réforme du régiment, d’autres formations de cavalerie ont stationné à la caserne. En 1945, le complexe a été brûlé par l'Armée Rouge. En quelques années, après la guerre, les nouveaux habitants d’Olsztyn l’ont reconstruit, en utilisant ensuite les différents bâtiments comme entrepôts et stockage. Dans une certaine mesure ils sont ces fonctions jusqu’à aujourd'hui, bien que certains d'entre eux aient été gravement endommagés.

Réaménagement des anciennes casernes

En 2000, les Casernes des Dragons, couvrant environ 11 ha, ont été inscrites au registre des monuments historiques. La protection couvre l'ensemble de l'édifice historique, composé d'un total de 26 bâtiments et des espaces verts complémentaires. Aujourd'hui, le complexe est inclus dans le programme de revitalisation et fait l'objet d’un vif intérêt auprès des résidents d’Olsztyn. Différents concepts voient le jour pour mener à bien la revitalisation et l’objectif final des bâtiments.

Sur le terrain des casernes ont lieu de temps à autre des manifestations culturelles organisées par les milieux artistiques locaux. Les artistes reconnaissent le potentiel des Casernes des Dragons comme un espace de promotion et de développement de l'art. Selon les historiens, la revitalisation devrait rétablir la forme originale de la structure des bâtiments et la disposition spatiale du complexe pour devenir un témoin important de l'histoire de la ville.


Galerie des médias

Notre site Web utilise des cookies

visit.olsztyn.eu fait tous ses efforts pour traiter les utilisateurs d’une manière équitable et transparente, tenant compte des meilleures pratiques. En utilisant notre site, vous acceptez notre utilisation des cookies, pour que nous puissions vous assurer le confort lors de la navigation sur ce site Web. Pour en savoir plus sur les cookies et la façon dont nous les utilisons, cliquez