Idż do treści

Les restes des murs défensifs de la ville

Changer le contraste Changer le contraste Ajouter aux favoris
Ajouter aux favoris
Changer le contraste Changer le contraste Ajouter aux favoris

Caractéristiques du bâtiment

Pozostałości miejskich murów obronnych

Les murs de la ville ont été construits dans la seconde moitié du XIVe siècle, en les combinant avec les fortifications du château du Chapitre de Warmie. Ils ont été construits de briques pleines sur la base de pierre des champs. Leur hauteur atteignait les 9 m, et leur épaisseur allait de 1,6 à 2 m. A l'intérieur des murs, on pouvait pénétrer par l'une des trois portes : Basse, du Moulin ou Haute. La seule conservée à ce jour est la dernière, depuis le XIXe siècle appelé Haute Porte. Le long des murs, se trouvaient aussi une douzaine de tours.

Pour adapter le système de fortifications pour se défendre contre les armes à feu, au XVIe siècle a été construit un deuxième mur plus bas avec des bastions au nord et à l'est. A la fin du XVIIIe siècle, les murs ont cessé de remplir des fonctions de défense et on a commencé lentement à les détruire. La construction de la ville est sortie de leur enceinte au début du XIXe siècle

Les vestiges des murs les plus impressionnants et partiellement reconstruits sont conservés à proximité Basilique de Saint- Jacques. Le long de la Lyna s'élève une suite de bâtiments pour lesquels une partie des murs constitue un élément de leur construction. De nombreuses reliques ont survécu au pied du château et de la rue Asnyka et Okopowej. D'autres vestiges des fortifications de la ville ont été découverts lors de fouilles en face de la Haute Porte et de de la rue Staszica.

Voir aussi


Notre site Web utilise des cookies

visit.olsztyn.eu fait tous ses efforts pour traiter les utilisateurs d’une manière équitable et transparente, tenant compte des meilleures pratiques. En utilisant notre site, vous acceptez notre utilisation des cookies, pour que nous puissions vous assurer le confort lors de la navigation sur ce site Web. Pour en savoir plus sur les cookies et la façon dont nous les utilisons, cliquez